L'Arti-projet...

L'esprit du projet...

Vu la marchandisation de la culture, et la consommation standardisée qui en découle,
Vu le manque d'imagination, d'audace, vu la morosité ambiante et les résignations de la solitude...
Vu l'absence ou la sous utilisation de petites salles de spectacle conviviales, de proximité, et accessibles
Vu les barrières et le manque d'échange entre artiste et publics
Vu l'éparpillement des acteurs culturels locaux et le manque de collaboration entre amateurs et professionnels

 

Nous souhaitons...
-Réunir les gens d'oloron et de ses environs, dans une salle conviviale de proximité, autour de propositions culturelles originales
-Mettre en avant des démarches transartistiques,
-Engager une démarche artistico-écologique (consigne des verres, déco, sensibilisation, incitation aux transports doux)
-Insister sur le volet décoration et « ambiance » de la salle en mettant à l'honneur la finesse la beauté, l'humour et le sens critique lors de soirées à thème
-Faciliter l'accès au spectacle vivant (entrée modique, actions et happening hors les murs, rencontres avec les artistes...)
-Investir le quartier en favorisant l'implication des gens du quartier, jeunes et moins jeunes
-Encourager, faire émerger, déclencher des collaborations et notamment entre amateurs et/ou professionnels
-Travailler en réseau avec les acteurs culturels locaux (Radio Oloron, Jéliote, Jazz à Oloron, l'Anti-Mites, Théâtre Labaraque, Mascali, collectif FMR,...), aquitains et midi pyrénéen

 

Organisation...
L'organisateur responsable des soirées mises en place par le collectif est le Centre social la Haüt (responsabilité civile, morale et juridique). En effet le collectif correspond à une commission insérée au sein de l'organigramme du Centre social (les relations entre le collectif et le centre social étant assuré par la présence à l'ordre du jour du bureau du Centre Social d'un point relatif au collectif).

 

Mise en place...
Le contenu de cette programmation qui misera avant tout sur la qualité (artistique, organisationnelle, culinaire, esthétique...) se déclinera de manière thématique à raison d'une soirée par trimestre. Pour chaque soirée, un référent sera entouré d'une équipe de bénévole (décoration, alimentation, billetterie et accueil, sécurité, communication). Pour des raisons liées au règlement interne, la vente d'alcool ne sera pas autorisée.

 

Dors et déjà, nous aimerons avoir votre avis à propos de ce projet et les orientations que vous aimeriez qu'elles lui soient données, il faut dire que tous les propos allant dans un sens constructif sont les bienvenus. D'autres part ce projet ne pourra vivre qu'à condition d'être porté par un collectif de personnes dynamiques et désirant amener leur pierre à cette aventure du « Créer c'est résister »...